M.Poulet parle de Marguerite sur www.socialementresponsable.org

M.Poulet parle de Marguerite sur www.socialementresponsable.org

Mr Poulet, marque familiale de vêtements tendance sur le web, est une très petite entreprise (TPE). Cette taille modeste ne l’empêche pas de travailler en sous-traitance avec une entreprise d’insertion parisienne, Marguerite, pour une prestation intellectuelle : le secrétariat administratif. Depuis l’année dernière, le partenariat s’est développé et Marguerite s’occupe également de la logistique pour la marque. Faire appel à une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) a même permis à la SAS de faire des économies.


QUESTIONS A RACHID BAALA, PRESIDENT DE MR POULET

Pouvez-vous nous présenter brièvement Mr Poulet ?

Nous sommes une marque de vêtements responsable sur le web. Responsable car au lancement de Mr Poulet en 2006, on a travaillé avec du coton équitable d’Afrique de l’Ouest. On est ensuite passé au coton bio. Au démarrage, notre cible était les 18 – 25 ans, mais nous avons aussi lancé en 2013 des collections plus familiales, destinées aux enfants.

Avez-vous une démarche de responsabilité sociétale ?

Nous avons l’agrément «        entreprise solidaire        » et sommes ancrés dans le développement durable. Mr Poulet est une marque participative. Le principe est simple : tous nos graphismes sont issus d’un concours quasi-permanent sur le web. Les visuels soumis qui reçoivent le plus de votes font partie de nos collections. On intéresse ensuite le créateur à la vente, à hauteur de 2       € par t-shirt. En moyenne, nous écoulons 300 à 500 t-shirts.

Vous êtes client de l’entreprise d’insertion Marguerite. En quoi consistent les prestations que vous lui confiez ?

Il y a deux ans, nous avons voulu externaliser notre fonction administrative. En tant que petite entreprise, il devenait difficile de tout gérer. Nous avons alors confié à Marguerite une prestation de secrétariat. L’entreprise d’insertion fait l’interface avec la comptabilité : elle s’occupe notamment des déclarations TVA, de la facturation, du paiement des artistes et des déclarations aux organismes de cotisation.

L’année dernière, nous sommes allés plus loin. Marguerite s’est professionnalisé sur des activités de logistique et nous a proposé de travailler avec nous sur une prestation. On a été très intéressé, car on savait qu’elle avait déjà un partenariat fort avec une autre marque de vêtements éthiques. Ça nous a beaucoup rassuré de voir que Marguerite avait des clients similaires à nous, on a compris qu’ils maîtrisaient les enjeux de notre secteur. Pour moi, Marguerite était bien dimensionnée pour répondre à nos besoins.

Avez-vous remarqué certaines plus-values de Marguerite par rapport à d’autres prestataires plus classiques ?

Auparavant, on travaillait avec une société classique de logistique. C’était une grande boîte, on était un peu plus anonyme en tant que client. Ça nous a semblé beaucoup plus porteur de sens d’avoir recours à un prestataire qui ait les mêmes valeurs que nous.

Chez Marguerite, le cadre est beaucoup plus souple, plus flexible, on est moins contraint par les processus lourds des grands groupes. Nous nous sommes développés ensemble, parallèlement. C’est très positif.

Etes-vous satisfait par les prestations effectuées ?

Je peux tout à fait comparer, puisque nous avions un autre prestataire au démarrage. En termes de rapport qualité/prix, l’entreprise d’insertion a des pratiques équivalentes par rapport à un prestataire classique.

Je dirais même que passer par Marguerite nous a permis d’économiser de l’argent. Par le passé, nous avons dû investir pour nous adapter au système informatique de notre prestataire. Comme l’entreprise d’insertion est plus flexible, c’est elle qui s’est équipée pour être compatible avec nos process, et cela nous a fait gagner du temps et de l’argent.

Comptez-vous travailler avec d’autres acteurs de l’insertion par l’activité économique ?

Je pense qu’on aura tendance à aller dans cette direction, même si nous n’avons pas de besoin particulier pour le moment. Pour nous, ce qui compte avec Marguerite, c’est son professionnalisme. L’insertion est un plus. On ne communique pas vraiment sur cet aspect dans notre dynamique développement durable. On devrait peut être        !

Retrouvez l’article ici.

 
© 2017 Marguerite - Tous droits réservés